La semaine des nouvelles sur Internet : La Chine cherche à contrôler les algorithmes Thumbnail
‹ Retour
Technologie 30 août 2021

La semaine des nouvelles sur Internet : La Chine cherche à contrôler les algorithmes

Navigation douteuse : L’administration chinoise du cyberespace a proposé de restreindre les algorithmes utilisés par les grandes entreprises technologiques, rapporte le South China Morning Post. L’agence gouvernementale sollicite les avis du public sur de nouvelles dispositions qui « réglementeraient les activités de recommandation sur Internet basées sur des algorithmes ». Ces dispositions limiteraient l’agrégation de contenus, les recommandations personnalisées et les classements de recherche à un moment où le gouvernement tente de « rediriger l’attention des internautes vers les contenus en ligne que l’État juge aptes à une large consommation publique ».

Le réseau social créé par le gouvernement : Pendant ce temps, le gouvernement éthiopien a commencé à développer sa propre plateforme sociale dans le but de concurrencer Facebook, Twitter et WhatsApp, rapporte Al Jazeera. (Il convient de noter qu’Al Jazeera est elle-même financée par le gouvernement du Qatar). Le gouvernement éthiopien ne prévoit pas de bloquer les réseaux sociaux concurrents, indique l’Agence de sécurité des réseaux d’information. L’agence a accusé Facebook de supprimer des publications et des comptes d’utilisateurs qui « diffusent la vraie réalité de l’Éthiopie. »

Adieu à l’Internet afghan ? Alors que les talibans prennent le contrôle de l’Afghanistan, l’avenir d’Internet dans le pays suscite des interrogations, rapporte Politico. Alors que de nombreux Afghans avaient libre accès à l’information au cours des deux dernières décennies, il est peu probable que les Talibans permettent que cela continue. Les Talibans ont abandonné leurs objections à l’égard d’Internet dans son ensemble, mais certains observateurs craignent qu’ils ne bloquent l’accès à la plupart des habitants du pays.

Apocalypse solaire : Selon le site Wired.com, une énorme tempête solaire pourrait provoquer une « apocalypse Internet » en interrompant le service qui dépend des câbles sous-marins. La chercheuse Sangeetha Abdu Jyothi, de l’université de Californie à Irvine, a suggéré que les services Internet locaux seraient probablement maintenus pendant une super tempête solaire, mais les câbles sous-marins ne sont pas bien protégés contre les courants induits par le géomagnétisme. « Une tempête solaire qui entraverait le bon fonctionnement d’un certain nombre de ces câbles un peu partout dans le monde pourrait entraîner une perte massive de connectivité en déconnectant les pays à la source, même si l’infrastructure locale reste intacte », indique l’article.

L’art des baleines rapporte gros : Un jeune londonien de 12 ans a gagné environ 290 000 livres sterling (environ 399 000 dollars) en créant une série d’œuvres d’art pixelisées appelées Weird Whales et en vendant des jetons non fongibles (NFT), indique la BBC. Pour ceux qui n’ont pas suivi l’engouement récent pour les NFT, ils permettent aux œuvres d’art, à la musique et à d’autres produits d’être « tokenisés » pour créer un certificat numérique de propriété qui peut être acheté et vendu. L’acheteur ne possède toutefois pas l’œuvre d’art elle-même.

Voulez-vous connaître la santé et la disponibilité de l’Internet ? Internet Society Pulse rassemble des données provenant de sources fiables.
‹ Retour

Avertissement: Les points de vue exprimées dans cette publication appartiennent à l’auteur et peuvent ou non refléter les positions officielles de l’Internet Society.

Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde