‹ Retour
Développer l'infrastructure et les communautés techniques 6 juillet 2021

Vers une Afrique interconnectée : L’initiative 80/20 

De la vision à l'action : Comment la communauté technique a ouvert la voie à la vision 80/20

En 2010, la communauté technique d’Internet en Afrique a adopté une vision ambitieuse et audacieuse, qui consistait à rendre 80 % de l’intégralité du trafic Internet accessible localement, avec seulement 20 % passant par les lignes internationales à l’horizon 2020. 

La progression de cette vision a été suivie à travers d’une étude initiale menée en 2012 au Kenya et au Nigéria afin d’établir le niveau de base dans deux des écosystèmes les plus avancés en matière de peering, exception faite de l’Afrique du Sud, qui est un cas particulier. Ces mêmes pays ont été les sujets d’une étude, début 2020, visant à évaluer leur progression.

La question est : la vision s’est-elle concrétisée ? Quelles évolutions se sont produites sur le continent durant cette période, et quelles leçons pouvons-nous tirer de cette initiative pour l’avenir.

Comment la réaction d’une communauté à un objectif a entraîné le développement des IXP en Afrique

Ce rapport révèle l’essor des points d’échange Internet en Afrique au cours des 10 dernières années, ce qui a rendu Internet plus abordable, rapide, efficace et local sur tout le continent. 

Qu’est-ce qui a changé ?

  2010 2020
Nb d’IXP 19 46
Pays avec + de 70 % de trafic localisé 1 (Afrique du Sud) 3 (Kenya, Nigéria et Afrique du Sud)
IXP avec plus de 30 réseaux Aucune donnée 10 (dans 5 pays : Ghana, Kenya, Afrique du Sud, Tanzanie et Ouganda) 
Réseaux de diffusion des données (CDN) Aucune donnée 33 pays ont au moins un CDN international
Hébergement de contenus pour les centres de données Demande faible Demande élevée

Et maintenant ?

Même si la moitié des pays d’Afrique ont un ou plusieurs IXP, la grande majorité d’entre eux ne sont pas encore parvenus à faire passer la part de trafic Internet échangé localement de 20 % à 80%. Les éléments suivants peuvent jouer un rôle positif dans cette évolution : 

En savoir plus

‹ Retour
Rejoignez la conversation avec les membres de Internet Society à travers le monde